Magnétiseur-Guérisseur
Get Adobe Flash player

Monthly Archives: October 2015

Les Médecines Alternatives

Elles ont de plus en plus de succès, y compris auprès des médecins traditionnels :

  • L’étiopathe, nouveau rebouteux
    Du grec « etios », cause, et « pathos », souffrance, l’étiopathie se présente comme une thérapie manuelle fondée sur la recherche et l’analyse des sources des problèmes de santé.
  • La phytothérapie, l’alternative verte
    La médecine par les plantes est la méthode thérapeutique la plus employée dans le monde.
  • Réflexothérapie, la santé passe par les pieds
    Chaque partie du corps humain se projetterait sur un autre point précis du corps.
  • La naturopathie pousse le corps à l’autoguérison
    Cette discipline se fonde sur les textes du Grec Hippocrate, le père de la médecine moderne.
  • La médecine traditionnelle chinoise
    Cette méthode ancestrale allie cinq approches complémentaires pour accéder à l’harmonie.
  • La sophrologie, combattre la douleur autrement
    Cette discipline “étudie la conscience harmonieuse”.
  • La médecine ayurvédique est née il y a plus de 5 000 ans
    Plus qu’une simple thérapie, cette méthode est un art de vivre.
  • Ostéopathie, la thrérapie manuelle
    Cette discipline s’intéresse au patient dans son ensemble : psychiquement et physiquement.
  • L’homéopathie, plébiscitée par les Français
    Fondée sur la loi de similitude décrite en 1796, l’homéopathie soigne le mal par le mal !
  • EMDR, l’autoguérison par mouvements oculaires
    Conçue dans les années 1980, cette thérapie traite les syndromes des stress post-traumatiques.
  • L’acupuncture, l’harmonie par l’aiguille
    L’acupuncture consiste à planter des aiguilles dans plus de 2.000 points du corps, afin de rétablir son équilibre énergétique.
  • Quelques autres médecines alternatives
    Chromothérapie, hypnose ou reiki : des méthodes qui peuvent s’avérer utiles ou à proscrire formellement.
  • Les Etats-Unis inventent la médecine du futur
    Certains centres américains marient déjà traitements médicaux classiques et alternatifs.
  • Debré : “Je soutiens l’acupuncture, la phytothérapie, l’ostéopathie”
    Bernard Debré est chef du service urologie de l’hôpital Cochin, à Paris
  • Even : “Cela relève de la magie”
    Necker, les médecines alternatives “ne peuvent avoir qu’un effet objectif mineur sur la santé”
  • Khayat : “Certaines alternatives sont extrêmement positives pour les patients”
  • Les people, amateurs de médecines douces