Magnétiseur-Guérisseur
Get Adobe Flash player

Médecine ayurvédique

Médecine ayurvédique

Considéré comme la médecine holistique la plus ancienne du monde, l’ayurvéda (du sanscrit ayur, vie, et veda, connaissance) est né il y a plus de cinq mille ans en Inde. Fondé à l’origine sur les sons et la voix, il s’est étoffé d’une armada de traitements.

Plus qu’une simple thérapie, c’est un art de vivre qui ne coupe pas l’homme de son environnement.

Selon l’ayurvéda, le corps humain est régi par cinq éléments – l’espace, l’air, le feu, l’eau et la terre – qui se combinent pour former trois forces d’énergie vitale, les doshas. La médecine ayurvédique s’emploie à préserver leur équilibre.

Elle utilise la diététique, la méditation, la respiration, le yoga et le chant, ainsi qu’une multitude de remèdes : mélanges de plantes, éléments d’origine animale, huiles chauffées pour les massages…

Pour déterminer quel est le prakriti (la combinaison des trois doshas) de son patient, le praticien le questionne longuement sur son mode de vie, son hygiène, ses activités physiques avant de l’examiner.

Indications

Allergies, douleurs chroniques, stress, infections urinaires, troubles du sommeil… En théorie, l’ayurvéda soigne un grand nombre de maux, mais il est plus raisonnable de considérer qu’il sert essentiellement à les prévenir. Beaucoup n’y font appel que pour améliorer leur qualité de vie.

Point de vue de la Science

Difficile à évaluer, car c’est une approche totalement personnalisée qui inclut de très nombreuses techniques. Ainsi, deux personnes atteintes de la même pathologie ne suivront pas le même traitement. Néanmoins, la pharmacopée ayurvédique fait l’objet d’un grand nombre de publications scientifiques. Certaines plantes comme le curcuma et le mucuna, qui ont fait la preuve d’une certaine efficacité, en découlent.

Quel praticien

Alors qu’en Inde les thérapeutes suivent une formation de six ans, en France la médecine ayurvédique n’est ni enseignée ni reconnue et les praticiens sont rarement médecins. Non formés pour établir un diagnostic médical, ils peuvent passer à côté d’une pathologie grave. Contacter l’Association des professionnels de l’ayurvéda (www.ayurveda-france.org).

Contre-indications

Toujours l’utiliser en complément des soins classiques et avec l’accord de son médecin traitant.

Effets indésirables

En cas de mauvais usage des produits, de mauvaise qualité ou de manque de formation professionnelle. Certains remèdes peuvent provoquer en début de traitement des troubles digestifs (diarrhées, vomissements, nausées, ballonnements…). Arrêtez leur prise et consultez un médecin s’ils ne disparaissent pas très vite.

Conseils

Informez toujours votre médecin référent que vous pratiquez l’ayurvéda. Surtout pas d’automédication, car certains remèdes peuvent s’avérer très dangereux. Ne rien acheter sur Internet. Ne peut en aucun cas se substituer à un traitement médical occidental pour des maladies graves ou des troubles sévères.

Coût

60 à 80 euros le massage.