Magn̩tiseur РNaturopathe
Eau Pure

La meilleure boisson pour l’homme : L’eau dissout toutes les toxines…

En Savoir Plus

Nourriture Nature

Utiliser la force vitale des aliments via la lumière du soleil qu’ils absorbent au cours de leur croissance…

En Savoir Plus

Youtube

Naturopathie

Yoga léger

Méditer

Chaîne gratuite
Claude-Sophie
sur

 CS

En Savoir Plus

Yoga léger

Le Corps ne s’use que si l’on ne s’en sert pas !
La sédentarité tue à petit feu…

En Savoir Plus

Méditer

Méditer en Conscience : pour guérir petit à petit de nos souffrances émotionnelles, conflits non résolus, chocs, relations… 

En Savoir Plus

3 Svedhana – Sudation ou Therapie par la Sueur

Sudation ou Thérapie de la Sueur

La sueur appliquée aux personnes nonctées liquéfie les impuretés caché dans des canaux minuscules.

Selon Ashtanga Hridayam, après l’oléation, les thérapies à la vapeur ou à la transpiration sont utilisées pour déloger efficacement, liquéfier les toxines et améliorer la digestion. 

Svedhana élargit les canaux du corps, permettant à l’áma de s’écouler facilement des tissus vers le tractus gastro-intestinal et améliorer la circulation. La chaleur permet à la peau et au sang (voie externe de la maladie) d’être nettoyés. Cela soulage, nettoie et réduit les graisses dans les tissus et la tension musculaire. La chaleur rétablit également l’équilibre, en supprimant la froideur et la rigidité) et réduit le nature lourde et collante de l’áma. 

Une fois que les toxines sont de retour au tractus G.I. – elles sont prêtes à être complètement expulsées du corps à travers le pañcha karma (cinq actions purificatrices) : en interne (ex. herbes épicées) et en externe (ex. jacuzzi, sauna) – la chaleur sont utilisées pour déloger les déchets et toxines : l’huile de Castor, arka, punarnavá rouge, le sésame et l’orge induisent tous la sueur.

Quatre types de Svedhana :

1. Tápa ou fomentation – placer un chiffon chauffant, un objet métallique ou mains chaudes sur le corps.
2. Upanáha ou application d’un cataplasme chaud sur le corps (avant le coucher) fait avec les herbes appropriées et aliments pour réduire les les maladies chroniques. Après l’application du cataplasme, une soie huilée et chauffée ou un tissu de laine est enroulé autour du corps pour la nuit. Ingrédients : blé, orge, kushta, kakoli, kshir-kakoli – ou herbes aromatiques, levure, réglisse, cèdre, huile de ricin, ghee, lassi, lait – ou Triphalá, trikatu – ou Guduchí, réglisse.
3. Úshmá ou vapeur chaude est utilisée en faisant bouillir les aliments et herbes, permettant à la vapeur d’entourer le corps. La vapeur peut être appliquée localement sur un point de maladie, comme l’arthrite. Les pierres, les cailloux, la boue, les feuilles et le sable sont également chauffés et appliqués sur des parties spécifiques du corps, formant une forme de chaleur sèche. 
4. Drava ou Dhárá signifie verser un liquide chaud médicamenteux sur le corps. Les herbes et les aliments sont utilisés pour réduire les excés comme l’obésit, cuisses raides et des troubles de la lactation. La partie du corps qui a besoin d’attention est recouvert d’un chiffon, puis l’eau médicamenteuse est versé lentement sur le tissu. La température de l’eau est de 85 à 100 degrés. C’est aussi utile pour toutes les maladies du rectum et des voies urinaires. Herbes utiles : le ricin, le vásá, le vaå¤ha, l’arka, le curcuma et la réglisse. 

Sudation vapeur : Durée 5 à 15 minutes
Sudation sèche avec chaleur sèche et huiles chaudes : estomac, côlon Sudation sèche avec liquides huileux – Indications : la toux, le rhume, les maux d’oreille, les maux de tête, la monoplégie, l’hémiplégie, paraplégie, la constipation, l’absence ou rétention d’urine – raideur et l’arthrite tétaniante (spasmes musculaires et tremblements causés par un mauvais métabolisme de calcium, et associé à une mauvais fonctionnement de la glande parathyroïde) – rate élargie, fistule anale, hémorroïdes, calculs rénaux et avant chirurgie – après une opération qui enlève un corps étranger, ou après accouchement difficile ou prématuré.

Après Svedhana :
– La sudation, les personnes reçoivent un massage suivi d’un bain d’eau tiède (pour calmer le personne et de laver les toxines qui ont été expulsé par la peau).
– Une alimentation saine est a suivi par la suite.
– A éviter : Exercice et consommation d’eau froide.
– De l’air frais, un air chaud (bain ou douche) et une sieste après le déjeuner sont conseillée.

Thérapie de purification (Shodhana)

Issue de l’Ayurveda, c’est un processus complet d’expulsion des toxines du corps.

Par l’intermédiaire de palliation et purification, on détend les toxines logées dans le corps. Cela permet aux toxines de revenir à travers la circulation sanguine vers leurs sites d’origine dans le tube digestif. 

Une fois sur place, les toxines peuvent être complètement expulsé du corps par cinq méthodes connues sous le nom de Pañcha Karma (5 actions) :

  1. Palliatif, utilisant des méthodes d’huile et de transpiration (snehana et svedhana) ;
  2. Pratiques purificatrices primaires utilise l’émèse, la purgation, les lavements, la thérapie nasale ;
  3. Thérapies post-PK (Pañcha Karma) rajeunissement et tonification

Demande de rendez-vous par SMS / Tchat / Email / Formulaire en bas de page

Les mesures thérapeutiques impliquées pour chaque catégorie comprennent principalement des herbes, des aliments, des applications externes d’huiles, du jeûne et de l’exercice.

Différents Svedas          
1. Sankara Sveda: utilisation de bolus
2. Jentáka Sveda
3. Prastara Sveda: sauna.
4. Avagáhan Sveda: bains dans une décoction médicamenteuse, lait, huile ou ghee – administrés tous les deux jours : dilate les veines, les artères, les follicules pileux et renforce le corps – indications : hémorroïdes, dysurie, froid, raideur et autres maladies douloureuses
5. Ashmaghana Sveda
6. Karshú Sveda
7. Kutí Sveda
8. Bhú Sveda
9. Kúmbhí Sveda
10. Kúpa Sveda
11. Holáka Sveda : tentes à vapeur
12. Nádí Sveda: Décoctions de plantes dont la vapeur est dirigée vers le point sensible (p. ex. bursite), les douleurs articulaires…

Herbes aromatiques qui détoxifient les canaux : eucalyptus, cannelle, camphre, calamus, sauge, dashmúl (10 racines) utilisés avec des émollients toniques (shatávarí, balá, ashwagandhá, racine de consoude ou guimauve). Les émollients sont utilisés pour adoucir, protéger et guérir. La vapeur brûle les toxines localisées, restaure ou stimuler la circulation sur ces sites.

13. Parisheka Sveda: Versement de décoction d’herbes adaptées sur la partie spécifique du corps qui en a besoin, recouverte d’un tissu fin. Ingrédients : jus de raisin, jus de canne à sucre, eau de riz, eau sucrée, yaourt, eau de miel, orge, cèdre, ghee, herbes acides, lait et herbes douces.

Indications : respiration difficile, toux, écoulement nasal, hoquet, constipation ou enrouement – amas de toxines, raideur, lourdeur, douleurs corporelles, douleurs à la taille, aux côtes, au dos, à l’abdomen, ou mâchoire inférieure – agrandissement contraction du scrotum, des orteils ou des doigts, tétanos, entorses, ou miction difficile – cancer, tumeurs bénignes, obstructions du sperme ou de l’écoulement de l’urine, troubles urinaires, cuisses rigides.

Prévoir : de 3 jours à 3 mois pour ramener les toxines vers le tube digestif. Manger ou boire léger après chaque séance.

Avant l’application de l’oléation, prévoir des herbes favorisant la digestion : gingembre, fenouil, cardamome ou poivre – des herbes de transpiration douce comme la diaphorétique et les expectorants : gingembre, calamus, cannelle.